fbpx

Les petits gestes du quotidien pour les animaux de compagnie

Ou la liste (non exhaustive) des petits gestes du quotidiens qui aident la cause des animaux de compagnie.

Pour votre animal

Chaton sur le dos, pattes écartées

  • Lui apporter une hydratation suffisante et une nourriture qualitativement adaptée;
  • Le faire vacciner;
  • Le faire stériliser (= moins d’animaux à l’adoption);
  • Le faire identifier (et le retrouver plus facilement en cas de perte ou de vol);
  • Lui assurer un confort de tous les instants (température, parasites, couchage, environnement sonore);
  • Lui permettre de mener une existence en accord avec les besoins physiologiques de son espèce et de sa race (adopter est un acte responsable qui doit prendre en compte avant tout l’adéquation entre les besoins de l’animal et votre mode de vie).

Pour ceux de votre entourage

Chien tenu en laisse regardant son maîtreIl y a aussi des gestes de bienveillance pour les animaux de votre entourage :

  • Se proposer pour la promenade du chien de votre voisin actif en journée;
  • Aider financièrement un membre de votre famille ou un ami à faire soigner son animal (la problématique de l’engagement de frais vétérinaires conséquents en cas de maladie ou d’accident est à la fois une source de stress pour le propriétaire et de souffrance pour l’animal);
  • Accueillir à son domicile l’animal d’un voisin, ami, collègue pendant une hospitalisation par exemple (afin d’éviter un séjour en refuge);
  • Rendre régulièrement visite à un chat par exemple au domicile de ses propriétaires pendant qu’ils sont en vacances (pour s’assurer de l’accès à la nourriture et de la bonne santé du chat).

Pour tous ceux qui ont besoin d’aide

Chat de goutière derrière une grilleVous pouvez aussi aider la lutte contre la souffrance animale à un niveau plus large:

  • Soutenir les associations : bénévolat dans les refuges, achats d’objets, dons d’argent, de nourriture ou de matériel, relais d’opérations ou d’informations;
  • Tendre la main ou l’oreille à chaque fois que vous suspectez une maltraitance. Le signalement à une association est le premier réflexe à adopter;
  • Si vous découvrez un animal égaré, recueillez-le si possible et signalez-le auprès d’associations, sur les réseaux sociaux ou sur des applications dédiées;
Posté dans Actualités, Protection des animaux, SociétéLibellé , , , , ,

Poster un commentaire