fbpx
Retour à la catégorie

Ensemble contre l'abandon : les avantages de l'adoption

À 2 mois comme à 2 ans, votre bibou aura toujours le même regard posé sur vous : celui de l’amour inconditionnel et confiant.

Qui que vous soyez, quoi que vous ayez fait, il vous aime pour ce que vous êtes.

Si vous désirez avoir la compagnie d’un animal, c’est que vous avez des motivations profondes, parfois inconscientes mais probablement multiples.

L’animal le sent et le sait.

Lutte contre l'abandon 2020 : adopter un animal, un chiot par exemple

Cette relation est unique et se créera avec un puppy pure race comme avec un pappy de refuge.

Acheter ou adopter, peu importe, tant que le bien-être de l’animal est respecté. Tant que la cause animale passe avant la mode…

Mais si vous souhaitez participer à la lutte contre les abandons, cela passera un jour ou l’autre pour vous par une réflexion sur l’adoption d’un animal abandonné.

Les avantages de l'adoption auprès d'associations

Patte de chien dans la main d'une femme

Nous avons listé pour vous les avantages de l’adoption auprès d’associations.

  1. Adopter 1 bibou, c’est en sauver. L’animal adopté laisse une place libre pour un bibou dans le besoin.
  2. Transparence : l’adoptant a connaissance des possibles pathologies de l’animal.
  3. Assistance : l’association assure souvent un suivi post-adoption.
  4. Santé : les animaux adoptés en associations sont identifiés, vaccinés, testés pour certaines maladies et stérilisés.
  5. Financier : les coûts d’adoption sont au final bien inférieurs à tous les frais cumulés pour un animal «gratuit".
  6. Les avantages à adopter un animal âgé : il est propre et a un caractère stable, l’idéal pour une première adoption. Il a une demande de dépense physique moins importante qu’un chiot, parfait pour certains (séniors, situation de handicap). Il permet aussi à un senior de ne pas s’engager pour 10 ou 15 ans. Enfin, s’il a plus de 10 ans, ses soins peuvent être pris en charge par l’association.
  7. Pour finir, n’oublions pas l’aide à la gestion de chats libres : chaque adoption auprès d’une association qui les stérilise, vaccine, soigne permettra qu’un autre minou soit mis à l’abri (moins de chats libres = moins de reproductions dans les rues).

Avant d’adopter, renseignez-vous sur les associations autour de chez vous. En effet, certaines d’entre elles travaillent avec un réseau de familles d’accueil. Les animaux sont donc dans un foyer, sont évalués et accompagnés peut-être plus individuellement que les bibous de refuges. Intéressant si vous n’avez jamais eu d’animal ou craignez que le passé du bibou soit « envahissant ». Il y a aussi les bars à chats associatifs où les animaux adoptables sont dorlotés par les clients venus se restaurer dans un lieu chalereux.

Les chiffres

Pourquoi on adopte ?

  • Pour avoir de la compagnie : 65%;
  • Parce que cela nous rend plus heureux : 62%;
  • Avoir un compagnon qui ne vous juge pas, cela nous fait du bien : 41%;
  • Caresser un animal réduit le stress : 39%.

Quel est le canal d'adoption ?

  • 55% des français privilégient une association;
  • 19% passent par une connaissance;
  • 19% s’adressent à un éleveur.

En 2019, près de 43 000 animaux ont été adoptés dans les refuges de la SPA. Un chiffre record, en hausse de +13% par rapport à l’année précédente. A noter aussi, le faible taux de retours d’adoption, qui s’est élevé à 3,9% en 2019

A retenir
Les frais d’adoption auprès d’une association sont généralement inférieurs aux coûts cumulés d’un animal adopté “gratuitement”.

Nous espérons que cet article aura décidé définitivement certains d’entre vous à passer le cap et à adopter.

Il y a encore un petit truc supplémentaire quand on adopte, je le sais maintenant : cette sensation rare de se dire "j’ai fait quelque chose de concret pour la cause animale"

L'adoption illustrée par Mon Bibou sur les réseaux sociaux

Les chiffres : 65% des français adoptent pour avoir de la compagnie
Les frais d'adoption moins chères que les adoptiions par connaissances
Les chiffres : pourquoi on adopte
Retour à la catégoriePosté dans Actualités, Campagne 2020 de lutte contre l’abandon

Poster un commentaire