Accueil / Blog / Protection animale

Le guide pratique pour réanimer un animal

Le guide pratique pour réanimer un animal

Vous avez été très nombreux à me demander un article dédié à ce sujet sur Instagram.

Tout référent de bibou a en effet cette crainte : ne pas savoir quoi faire en cas de problème de santé tellement grave que seuls des soins réalisés immédiatement et sur place peuvent sauver l'animal.

Je pense qu'il faut faire simple et concret : mieux vaut connaître parfaitement 1 seul geste qu'en balbutier plusieurs.

Mon expérience de médecin de campagne a servi de support à cet article : j'ai vécu ces situations où on doit se débrouiller seul face à une urgence vitale et j'ai pu en tirer quelques astuces.

Les gestes essentiels seront montrés sur des vidéos et/ou schémas, je vous encourage à les reproduire chez vous sur un mannequin fait maison et sur votre chien, chat, lapin pour le bilan et les gestes non invasifs (Je vais tout vous expliquer).

Bien entendu, je vous invite également à compléter cela par une Formation au secourisme canin et félin (1 journée sur site = environ 120€)

L'essentiel du savoir réanimer = rester calme

Pourquoi ? Car les dommages au cerveau arrivent très peu de temps après l'absence d'oxygénation (3 à 4 minutes sans respiration).

Donc oubliez vos émotions et agissez !

Croyez-moi, si vous ne faites rien, vous vous en voudrez toute votre vie car votre animal va mourir.

Que voulez-vous qu'il vous arrive ? De quoi avoir peur à faire une réa ? Oui, cela peut ne pas réussir si les blessures sont trop importantes (mais vous ne culpabiliserez pas), mais s'il a une chance d'être sauvé, ce sera par vos gestes.

Vous allez me dire: ouais, c'est facile....Oui, oui, c'est réellement facile d'appliquer une technique, une chronologie de gestes en mettant de côté son affect (car n'oubliez pas que pleurer, c'est s'appitoyer sur son propre sort, votre bibou n'a pas besoin de ça, il a besoin de votre cerveau et de vos mains...).

Pour bien réanimer, il n'y a qu'une seule chose à ne PAS faire : ne rien faire.

Je vous montre ci-dessous le mauvais exemple "parfait" : ce bibou a eu beaucoup de chance malgré une référente inactive et un pseudo-secouriste accumulant les mauvais réflexes... (pour info, je ne pense pas que le chien était en arrêt cardiaque, seulement respiratoire).

Voilà, maintenant que vous avez compris tout ce qu'il ne faut pas faire, passons au reste 😁

Comment savoir que mon chien ou chat est inconscient ?

C'est le premier élément à reconnaître avant de procéder à tout geste et tout appel/déplacement vers les secours.

  • C'est un animal qui ne réagit à aucun stimulation, sonore ou douloureuse. Pour tester sa réactivité, vous pouvez taper des mains, le secouer ou pincer l'un de ses coussinets.
  • C'est un animal qui n'a plus de tonus : il ressemble à une poupée de chiffon (il est allongé au sol le plus souvent et si vous levez l'une de ses pattes, elle retombe de suite). Exception : l'animal inconscient pendant une crise d'épilepsie.

NB : Si un animal est conscient = pas de massage cardiaque mais une libération des voies aériennes est parfois nécessaire (difficultés respiratoires à cause de vomi, sécrétions ou objet bloqué).

Que faire en présence d'un chien, chat ou lapin inconscient ?

1 -  Chronomètre

Dès que vous "prenez en charge" le chien ou le chat, vous lancez un chrono (sur téléphone), pour connaitre le temps d'inconscience et d'arrêt cardiaque/respiratoire. Rappel : vous avez 3 à 4 minutes pour ramener l'animal à la vie s'il est en arrêt cardiorespiratoire.

2 - Aide

C'est dès maintenant qu'il faut demander qui peut vous aider autour de vous (perso, je ne demandais jamais, je disais à chaque témoin quoi faire...). Repérez les personnes qui vous semble les plus calmes.

Vous aurez besoin de plusieurs personnes et ne comptez pas, par principe, sur le propriétaire, sauf cas exceptionnel.

La réa a d'autant plus de chance d'être efficace si vous êtes 2 à la réaliser. De plus, si elle dure, vous devrez vous relayer à plusieurs.

Il faudra aussi du monde pour sécuriser les lieux, éloigner les curieux, trouver et appeler le véto de garde, vous aider à transporter l'animal, réconforter le référent de l'animal, tenir votre propre chien etc...

3 - Sécurisation

On ne réanime pas au milieu d'une route, sauf si d'autres personnes ont déjà sécurisé les lieux (triangles, déviation, warning etc). De même, en cas d'électrocution, éloignez l'animal de la source électrique avec un bâton (ou des gants en caoutchouc). L'idéal est de couper le courant.

Déplacez l'animal en lieu sûr, en maintenant toujours alignée sa colonne vertébrale.

4 - Contexte

Que ce soit votre animal ou non, si vous êtes apte et volontaire pour pratiquer les gestes d'urgence, vous devez connaitre le contexte du malaise.

Interrogez le propriétaire en même temps que vous mettez l'animal en lieu sûr et que vous réalisez votre bilan, cela est très rapide à réaliser simultanément.

Attention au piège : un propriétaire peut vous induire en erreur de contexte. Exemple : "mon chien est cardiaque", alors que ledit chien jouait aussi avec une balle et s'est gratté la truffe avant de s'évanouir. N'hésitez pas à poser quelques questions :

  • objet dans la gueule avant le malaise ?
  • animal malade ces derniers jours ?
  • exercice physique/traumatisme/baignade avant le malaise ?
  • comportement anormal avant le malaise (s'est-il gratté la truffe ou roulé au sol, convulsions, pleurs) ?
  • aspect physique anormal (oedème, rougeur...) avant le malaise ?

Éléments du contexte qui auront un rôle important :

  • un animal en hyperthermie doit être rafraîchi durant la réanimation (linges mouillés)
  • un animal en hypothermie (noyade) doit être réchauffé après la réanimation (en attendant, la chute de la température protège son cerveau)
  • un animal physiquement traumatisé doit toujours être mobilisé en douceur, la colonne vertébrale (depuis la racine de la queue jusqu'à la base du crâne) doit rester alignée en permanence.
  • en cas d'hémorragie externe importante, demandez à un témoin de pratiquer un point de compression (appui ferme sur la source du saignement avec 1 doigt ou à l'aide d'un linge roulé). En effet, aucun interêt d'activer la pompe cardiaque si la tuyauterie est percée...
  • sachez que si les muqueuses sont très blanches alors que vous ne voyez pas de saignement = probable hémorragie interne donc faible chance de réussite de la réanimation...

5 - Bilan

Lapalissade : un animal inconscient ne peut pas mordre ou griffer... Aucun besoin de vous méfier lors des gestes de réanimation et de limiter les contacts avec l'animal, vous ne feriez que diminuer ses chances de survie (comme dans la vidéo de l'intro 😉)

Sans être véto, infirmière ou médecin, tout le monde peut déterminer les 3 éléments suivants :

  •  La coloration des muqueuses : bouche, oeil, vulve ou pénis (pour les chiens à muqueuses buccales naturellement noires).

Rose = normal = sang normalement oxygéné.

Blanc = Hémorragie (ou signe d'oedème mais ça, vous l'aurez vu avant).

Bleu = Pas assez d oxygène dans le sang.

  • La respiration : si le thorax se soulève régulièrement, OK, l'animal respire. Si besoin, vous posez une main sur le thorax ou mettez la main ou la joue devant la truffe du bibou pour sentir son souffle. Si l'animal respire tout seul, on ne fait pas de réanimation. Mais on peut l'aider en libérant les voies respiratoires si on entend un bruit à la respiration, une respiration irrégulière ou trop rapide (cas typique : un corps étranger dans les voies respiratoires).
  • La circulation du sang = pouls. Les battements du coeur sont visibles sur le thorax gauche des animaux pas trop gros ni trop poilus et sont palpables au même endroit. Vous pouvez aussi prendre le pouls à la face interne de la cuisse (hyper facile).

technique prise pouls animal

Entraînez-vous avec vos propres chats, chiens, rongeurs.. pour le placement des mains, la perception du pouls et de la respiration, l'évaluation des muqueuses et tous les gestes non invasifs 😊

6 - Appel

2 cas de figures :

  • Si vous êtes à proximité du véto habituel de l'animal : vous l'appelez. S'il n'est pas ouvert ou de garde, un numéro de garde vous sera donné via son répondeur.
  • Si vous êtes dans un lieu non couvert par le véto :

▪️ recherche internet : tapez "Urgences Vétérinaires » ou « Vétérinaire de Garde », auxquelles vous ajoutez le nom de votre ville.

▪️ appelez le 3115 Urgences Vétérinaires qui est un numéro gratuit depuis les fixes et mobiles. Il vous met en relation gratuitement avec le service vétérinaire de garde à proximité de chez vous. Après avoir renseigné votre code postal, vous êtes transférés sur l’accueil du vétérinaire de garde concerné. Attention : tout le territoire n'est pas encore couvert.

carte de couverture urgences vétérinaires 3115

Si vous n'êtes pas seul, demandez à une personne d'appeler le vétérinaire de garde en lui transmettant les infos de votre évaluation clinique.

7 - Transport

Vous pourrez partir immédiatement vers le centre vétérinaire de garde si et seulement si vous êtes plusieurs avec 1 personne qui peut conduire et 1 autre qui assure les gestes de réanimation dans l'automobile.

Si vous êtes seul ou isolés, loin d'une auto, ramenez l'animal à la vie avant de vous déplacer.

8 - Réanimation

 1 - L'animal ne respire plus mais son coeur bat = pas de massage cardiaque.

Arrêt cardiaque = toujours arrêt respi aussi.

Mais on peut avoir une arrêt respi sans arrêt cardiaque....

  • On dégage le nez et la bouche

En cas de noyade : on fait sortir l'eau accumulée dans les poumons en prenant l'animal par les hanches, tête en bas.

En cas de suspicion d'inhalation d'un objet (ex. le toutou état en train de jouer ou de manger puis s'est effondré après des efforts de toux, des pattes portées à sa gueule, d'hypersalivation) : faire sortir l'objet.

▪️ regarder dans sa bouche et sa gorge quand vous ôtez tous les résidus de bave, vomi etc. Si vous voyez l'objet, allez le récupérer à la main ou avec une pince. Si cela suffit à relancer la respiration, ôtez rapidement vos doigts de sa gueule...

▪️ si l'objet est plus bas, tant que l’objet n’est pas sorti, on alterne les 3 techniques suivantes : manoeuvre d’Heimlich puis gravité puis claques sur le dos et ainsi de suite. Quand les voies respiratoires sont libres, on procède à la relance de la respiration.

  • On dégage les voies aériennes

Pour un petit chien ou un chat que l’on peut porter

1- Manoeuvre d'Heimlich : on porte le chien ou chat en plaçant la colonne vertébrale de celui-ci contre son propre torse. Une deuxième personne peut tenir la tâte de l'animal contre vous. On passe ensuite chaque main sous l’animal et on les accroche l’une à l’autre juste sous la partie basse du sternum. On exerce ensuite une poussée abdominale vers l'arrière et le haut en enfonçant toniquement les 2 mains accrochées ensemble et placées juste au milieu à l’arrière du sternum. On répète la compression abdominale rapidement 5 fois de suite. On inspecte ensuite l’intérieur de la gueule pour voir si l’objet coincé a été éjecté.

manoeuvre heimlich petit chien assis

Position pour la manoeuvre d'Heimlich sur un petit animal. Extrait de vidéo You Tube.

2- Si l’objet n’est pas sorti, on essaiera de déloger l’objet par la gravité en tenant le chien la tête en bas en le soutenant au niveau de hanches.

3- On ré-inspecte la gueule du chien, si l’objet n’est toujours pas sorti, on pourra essayer 5 grandes claques sur le dos effectuées avec le talon de la main entre les omoplates.

Pour un chien trop gros pour être porté :

1- Manoeuvre d'Heimlich

  • Chien debout ou assis : on se place debout ou à genou derrière le chien, on passe les mains de chaque côté des flancs pour qu’elles se rejoignent sous le chien. On exerce ensuite une poussée abdominale vers le dos et la tête de l’animal en enfonçant toniquement les 2 mains accrochées ensemble et placées juste au milieu à l’arrière du sternum. On répète la compression abdominale rapidement 5 fois de suite. On inspecte ensuite l’intérieur de la gueule pour voir si l’objet coincé a été éjecté.

placement des mains lors de la manoeuvre de heimlich sur un animal assis

  • Chien allongé sur le côté (cas le plus fréquent pour un grand chien inconscient bien sûr) : On entrecroise les doigts des deux mains posées l'une sur l'autre au niveau de la partie la plus large du thorax. Idem, on appuie énergiquement 5 fois etc. L'avantage de cette position est qu'elle permet de dégager les voies respiratoires puis de démarrer le massage cardiaque 👌🏼

Manoeuvre heimlich grand chien

2- Si l’objet n’est pas sorti, on essaiera de déloger l’objet par la gravité en soulevant les pattes arrière du chien afin que sa tête soit plus basse que le reste de son corps (à la manière d’une brouette).

3- On ré-inspecte la gueule du chien, si l’objet n’est toujours pas sorti, on pourra essayer 5 grandes claques sur le dos effectuées avec le talon de la main entre les omoplates.

manoeuvre de Heimlich et taps dans le dos sur chien debout

  • On relance la respiration

On tire 3 fois sur la langue pour stimuler le réflexe de respiration.

Puis on souffle 4 à 6 fois rapidement dans la truffe ou la truffe et la bouche de l'animal.

(Uniquement la truffe en fermant la bouche si grand animal / Truffe + bouche si chat ou petit chien).

Attention : nos poumons étant plus grands que ceux des animaux, on arrête de souffler quand le thorax du bibou s'est soulevé. Les petits animaux exigent une ventilation courte et peu profonde alors que les plus grands nécessitent une ventilation plus longue et plus profonde.

maintien machoires animal pour bouche à truffe

Je vous rappelle que dans ce cas précis, le coeur continuait à battre donc pas de massage cardiaque. Continuez à ventilez puis réévaluez la situation toutes les 2 minutes : ventilation spontanée, pouls et couleurs des muqueuses.

 2 - L'animal ne respire plus et son coeur ne bat plus = massage cardiopulmonaire.

▪️ si vous êtes seul, vous ne pourrez pas alterner les deux : faites la libération des voies aériennes + relance du réflexe respiratoire comme expliqué précédemment puis concentrez-vous sur le massage cardiaque uniquement.

▪️ si vous êtes 2, alternez 30 compressions/ 2 insufflations et bilan toutes les 2 minutes (respiration, pouls et couleur des muqueuses)

Fréquence du massage = 120/minute soit 2/seconde. C'est très rapide et épuisant. La fréquence cardiaque d'un animal décroit en même temps que sa taille augmente (ça tombe bien, faire 120 compressions/min à un Terre-Neuve est quasi infaisable sur la durée)

Astuce : pour masser un humain, il faut un rythme de 100 compressions/minute soit le rythme de la chanson "stayin' Alive" des Bee Gees (103/min). Pour un animal, chanter la chanson en accéléré dans votre tête vous aidera à garder une bonne fréquen

Où masser ?

  • Chien de morphotype normal

Chien allongé sur le côté droit sur un sol dur, tête alignée avec son dos.

Vous vous agenouillez au niveau du dos du chien.

Là où le coude gauche touche la cage thoracique = Coeur

Il y a deux façons de positionner vos doigts, entrainez-vous et choisissez celle qui vous convient le mieux.

 

  • Pour les chiens ayant des cages bombées comme le bouledogue, placer le chien sur son dos et comprimer le sternum, comme pour un être humain.
  • Pour les petits chiens et les chats, pratiquer le massage en plaçant une main enroulée autour du sternum pendant que la deuxième maintient le dos de l’animal, afin d’envelopper le cœur. Il est également possible de placer les deux mains comme pour un chien, avec les deux mains superposées, la force de compression s'exerçant au niveau du talon de la main inférieure ou au niveau des deux dernières phalanges des doigts de la main inférieure.

  • Enfin, pour les très petits animaux (chaton, chiot, rongeur, lapin, oiseu), un massage à 2 ou 3 doigts est possible (pouce d'un côté du sternum et 1 ou 2 doigts de l'autre côté).

À retenir  sur le massage :

  • on adapte la force, la fréquence de compressions et le nombre de doigts à la taille de la cage thoracique = plus l'animal est petit et plus il faut aller vite en fréquence, mollo en force et utiliser moins de doigts.
  • toujours avoir le cage thoracique sur un appui dur (le sol ou l'une de vos mains).
  • toujours se placer contre le dos de l'animal pour caler son corps (et évitez tout accident en cas de réveil brutal).
  • si la réanimation réussit et que l'animal est désorienté, évaluez les risques de griffures et morsures et protégez-vous si besoin (lacet autour de la gueule d'un chien, chat emmaillotté dans un vêtement).

Vidéo de résumé des gestes à faire rapidement (il en manque certains).

9 - Transmissions chez le vétérinaire de garde

Votre comportement est de nouveau crucial pour l'animal. Grâce à vous, le vétérinaire pourra mettre en oeuvre le traitement adapté pour poursuivre la réanimation ou traiter les causes du malaise si l'animal a repris connaissance.

Même en cas de réanimation réussie avec cause identifiée (jouet bloqué dans le larynx par ex.), vous devrez toujours aller chez le vétérinaire pour un bilan avec traitement éventuel (antibiotiques si doute sur inhalation de vomi par exemple).

Donnez de façon claire et précise les infos suivantes au véto :

  • contexte possible ou probable (inhalation, malaise après effort physique, traumatisme, noyade...) ;
  • bilan initial (pouls, respiration, muqueuses) ;
  • gestes réalisés ;
  • temps écoulé depuis le malaise (voilà pourquoi il faut lancer un chrono dès la constatation d'un animal inconscient).

 

Voilà, vous avez réussi l'entièreté d'une réanimation d'un animal inconscient. Quelqu'en soit l'issue, vous pourrez être fier d'avoir fait quelque chose pour lui.

Nous allons faire plusieurs exercices vidéos ensemble, ils seront diffusés sur nos réseaux sociaux et sur notre chaine YouTube.

N'hésitez pas à me poser vos questions.

J'ai mis l'essentiel des conseils de cet article sur 3 documents A4 que vous pourrez imprimer. Demandez-les moi à assistance@mon-bibou.fr 😊

3 mémos réanimation
TO DO LIST REA 1 TO DO LIST REA 2 TO DO LIST REA 3

Nous aborderons bientôt si vous le voulez la prise en charge des urgences sans perte de conscience.

Enfin, merci à ma princesse Suzanne qui a prêté son flegme légendaire à l'illustration de cet article 😝