Blog / Société

Témoignage d'une personne handicapée, nounou chez Mon Bibou

Pas facile de dénicher des personnes qui, souvent, préfèrent rester dans l’ombre, cette ombre dans laquelle la maladie les a placées. Florian, 35 ans, a accepté de nous livrer un peu de son quotidien, pas celui du handicap, de la souffrance et de la solitude mais celui éclairé par la présence des Bibous.

Mon Bibou : Florian, comment vous est venu l’idée de vous inscrire sur le site mon-bibou.fr ?

Florian : C’est assez simple: je faisais déjà du Bibou avant de vous connaitre ! Comme je connaissais déjà le principe, je me suis inscrit sur votre plateforme dès que j’en ai entendu parlé par un membre de ma famille.

 
 

MB : Vous voulez dire que vous gardiez déjà gratuitement les animaux des autres ?

F : Oui, comme je suis à mon domicile toute la journée, je m’occupe des animaux de personnes qui travaillent.

MB : Pourquoi avoir choisi cette occupation ?

F : Déjà car, de part mon handicap, j’ai accès à peu de distractions ! Et surtout parce j’adore les animaux. J’ai un chien et un chat mais je ne refuse jamais d’en avoir un autre en garde!

MB : Quelle est votre motivation principale ?

F : Je me mets à la place des chiens qui passent de longues heures seuls en journée. Je n’aimerais pas être à leur place…. Et puis, cela fait du bien à mon chien d’avoir un ami avec lequel jouer.

MB : Comment organisez-vous votre emploi du temps avec les Bibous ?

F : En ce moment, je sors le chien d’une personne de mon voisinage. J’ai les clefs de sa maison. Selon mon état de santé du jour, je m’y rends 2 à 5 fois par jour (ndlr: Ah oui !) pour le sortir dans le jardin, le caresser, lui faire passer le temps…Une personne me dépose aussi régulièrement sa chienne de 9 ans adoptée il y a 6 mois, car celle-ci supporte mal la solitude à cause de son passé. Me la confier de temps en temps permet de l’habituer doucement à rester seule.

B : Et vos animaux à vous, quelle relation avez-vous tissé avec eux de part leur présence permanente à vos côtés et vos problèmes de santé ?

F : Ce sont mes compagnons fidèles, mes meilleurs anti-douleurs. Vous pouvez bien souffrir mais si votre chien fait une pitrerie, vous riez ! Ils sentent extrêmement bien votre état et ont toujours un regard bienveillant. Cela en est presque culpabilisant parfois…. Mais ils n’ont pas l’air malheureux d’être à mes côtés (ndlr: nous confirmons).

Quand on demande à Florian si on peut le prendre une photo, il refuse (toujours cette satanée habitude de l’ombre) mais accepte avec enthousiasme que nous photographions son amour de staff, Maestro, qui n’a de maître que le nom dans le couple qu’il forme avec la gentille chatte Crevette...