Blog / Protection animale

Comment lutter ensemble contre les abandons des animaux ? 7/7

Aujourd’hui, 27 juin 2020 est la journée mondiale de lutte contre les abandons 💪🏼 Je voulais vous partager l’histoire de ma Suzanne, 1 des 60 000 animaux abandonnés en 2019. Parce qu'adopter, c'est aussi lutter contre les abanadons (1 bibou adopté en sauve 2, vous vous souvenez ?).


✨ Juillet 2019 : Étant déjà en amour pour les drahthaars grâce à Joseph qui a 2 ans, je me mets à la recherche d’une petite sœur. Fait étrange : je tombe en arrêt sur la photo de Cobie, qui se situe à...4 kms d’une sortie d’autoroute sur le chemin de nos vacances prévues en août 🤔 Elle est jeune, récupérée en juin 2019 par la fourrière.

femelle drahthaar noire appelée Cobie puis renommée Suzanne
✨ Début août : nous lui rendons visite avec Joseph sur le trajet aller. L'entente est immédiate. Cobie est joyeuse, cool. Je signe les papiers et je reviens la récupérer 15 jours plus tard, à la fin de mon séjour en Espagne.
✨ Dès qu’elle est montée dans la voiture, on a senti qu’elle « décompressait »: elle a dormi, dormi 😴 Sa maigreur et son absence de musculature l’empêchait de lever son arrière train les premiers jours. Elle semblait dire « bon, j’ai tenu le coup mais maintenant occupez-vous de moi 😁 »

Suzanne, la chienne sauvée de la SPA allongée sur le canapé regardant l'appareil photo
Au bout de quelques jours, elle avait retrouvé un peu de tonus, elle a tout de même fait un bilan chez le véto car elle n’avait quasi pas de poils sous le corps : RAS 😅 « hormis » une privation sensorielle et nutritionnelle.
✨ Suzanne se révèle être une machine à câlins sur pattes...
✨ Elle nous a raconté son histoire : elle a été battue (réaction disproportionnée lors des premiers recadrages), par un chasseur (réaction inquiète quand elle entend des coups de fusil), affamée (elle se jetait sur la nourriture), privée de jeux (elle allait enterrer tout ce qu’on lui offrait). Son bourreau a un physique précis (elle aboit sur tous les hommes qui lui ressemblent).


Voilà ma Suzanne, maintenant 10 mois à tes côtés
Tu ne te jettes plus sur la nourriture, tu n’enterres plus tes jeux, tu apprends à jouer à la balle et à apprécier la plage.
Tu conserveras ton flair de chasseur et ton envie de te carapater derrière chaque chevreuil, tu fais du gras partout partout car tu as été stérilisée alors que tu n’avais pas de muscles.

Tu es à la fois l’exemple de la cruauté de certains hommes et de la résilience des animaux.
Je suis contente que ton bourreau t’ait abandonné ou que tu te sois sauvée.
Tu crois tellement à la vie que tu as sauvée ta peau ma Titine, tu t’es accrochée jusqu’à nous trouver. Tu n’étais qu’un bébé pourtant, quel courage et quelle force tu as...
A moi de te prouver maintenant que tu as eu raison de m’attendre.
Je t’aime (à l’infini et au-delà) car tu as fait de moi une meilleure personne.

photo du drahthaar noire dans les bras de sa maitresse demandant un calin