Accueil / Blog / Société

Comment savoir si mon chien me considère comme son maître ?

Comment savoir si mon chien me considère comme son maître ?

Cette question récurrente des internautes dans les moteurs de recherche m'interpelle à plusieurs niveaux : sémantique tout d'abord....

Quel terme utiliser pour définir ma place aux côtés de mon chien ?

  • Maître ?

Le mot maitre est défini comme "la personne qui commande" .

Donc, si maitre = obéissance, alors ⚠️ car obéissance = ordre = autorité voir autoritarisme.

À la place d'ordres, on parlera plutôt de demandes qui doivent être initiées et apprises dans la complicité et la confiance réciproque et non dans la brutalité et la domination.

Ce n'est donc probablement pas dans le sens (de la domination) que la plupart des personnes se posent la question (enfin, je l'espère). Ce serait plutôt : "m'a-t-il intégré comme son référent/gardien ?"

Là, c'est déjà mieux comme formulation...

  • Gardien ?

Le gardien est défini comme "une personne apte à préserver, qui est chargée de protéger"donc tout à fait adapté. Pourtant, il est le plus souvent utilisé pour nommer les personnes gardant ponctuellement un animal (que nous appelons nounous dans notre réseau de gardes d'animaux).

  • Référent ?

Le référent, c'est "celui vers lequel le chien va se tourner pour répondre à toutes ses interrogations". Ce mot semble parfait !

  • Propriétaire ?

On utilise aussi souvent le mot "propriétaire" (nous les premiers sur le site Mon Bibou 😉) car il est plus usité que référent. Il fait aussi référence au certificat d'identification I-Cad qui donne un droit de propriété à une personne précise. Mais, sémantiquement, propriétaire signifie tout de même " possesseur d'un bien acquis légalement". Toujours difficile de prétendre qu'un être vivant puisse être un bien (objet) appartiennant à un autre être vivant, non ?! N'empêche, au niveau de la loi, ce qui touche l'animal, par exemple la séparation d'un couple, est encore régi par le régime des biens... (no comment).

  • Parent ?

Le rôle de guide, de soutien et de protecteur ressemble beaucoup à notre rôle de parent de petit d'homme...Il est donc assez fréquent de se considérer comme le parent de son chien. Perso, je suis la Mamoun de mes bibous, je ne peux pas utiliser un autre mot mais, mais...en dehors de la sphère privée, je vais essayer d'utiliser le mot "référente"

Le mot référent doit donc absolument gagner en usage courant ! 😉

 

Comment devenir le référent de mon chien ?

D'un côté, chaque gardien met en place au sein de son foyer des règles personnelles (selon ses choix et son éducation) et aussi des règles conseillées par des professionnels de la relation homme-chien...De l'autre côté, un chien recherchera avant tout la sécurité. Pour cela il a besoin d'apprendre, d'être guidé afin de s'adapter à un milieu de vie qui n'est pas naturel pour sa condition de chien.

Un référent sera donc ce guide formateur. Au fur et à mesure des interactions, une relation de confiance va se tisser, ainsi,  la reconnaissance et la fidélité du canidé envers cet humain va naître et se renforcer.

NB : la relation de confiance devrait être réciproque, ce qui est malheureusement oublié de beaucoup de gardiens : il ne faut pas toujours être en alerte, avoir peur de,  de pas laisser de libertés à son chien...bref, il faut aussi lui faire confiance dès que vous pensez que les règles sot intégrées et très bien vécues.

Pour être un bon référent, il faut :

  • comprendre son chien = comprendre les codes canins ;
  • être cohérent ;
  • être constant ;
  • adopter une posture corporelle et une voix adaptées à chaque situation ;
  • être positif (rester zen en toutes circonstances, ignorer les mauvais comportements / récompenser tous les bons comportements du chien) ;
  • lui donner des repères dans le temps et l'espace (par ex. sur les heures des repas) ;
  • anticiper les situations et sécuriser le bibou et son environnement.

Cela ressemble assez aux bases de l'éducation bienveillante d'un enfant, non ?!

N'oubliez pas que les règles existent grâce aux exceptions, hein ? L'obsession et la peur font rarement avancer une relation 😁 et personne ne vous demande d'être "parfait", tout le temps...

Astuce : Une analyse de son propre comportement, de ses croyances puis une remise en question peut être utile avant l'adoption d'un bibou

cotiser 2 euros et faire garder gratuitement son animal, c'est seulement chez Mon bibou

Comment savoir si mon chien m'aime ?

Nous y voilà ! Je pense que c'est souvent la vraie question derrière le "comment savoir si je suis son maitre/référent ?" 😊

Vous savez que le chien s’est rapproché de l’homme depuis au moins 15 000 ans, chacun trouvant un interêt à vivre près de l'autre : le chien mangeait les restes alimentaires en l'échange de son rôle de gardien. Cela partait peut-être d'un intéressement bilatéral mais, au fur et à mesure des interactions, des liens d’attachement voir « d’amour » réciproques se sont développés entre le chien et l’homme.

Pour l'humain, ces rapports sont proches de ceux qu’un adulte a avec un enfant en lui prodiguant respect, protection et réassurance (Le terme d’obéissance paraît donc bien impropre dans ce cadre-là.)

Dans un foyer avec plusieurs humains, un chien sera probablement attaché à tous mais pas de la même façon et pas pour les mêmes choses.

Ta-da ! Voici la révélation ➡️ Les comportements qui montrent que votre chien vous aime :

  • Il vous regarde dans les yeux (= le top du top de l'affection pour un bibou) ;
  • Il vous laisse lui caresser sur le ventre, avec double bonus s'il vous regarde droit dans les yeux en plus 😁
  • Il vous regarde partir calmement (= il n'a pas peur que vous l'abandonniez) ;
  • Il vous fait la fête lorsque vous rentrez (même en étant parti depuis ( minutes = j'ai toujours plaisir à te voir) ;
  • Il s’appuie contre vous (= vous êtes son pilier !) ;
  • Il vous lèche sans arrêt ( = sa façon de vous témoigner son affection et aussi de vous rassurer au besoin) ;
  • Il bâille en même temps que vous ( = signe d'empathie). Perso, mes chiens et moi soupirons les uns après les autres avant de nous endormir (le soupir de relaxation musculaire) ;
  • Il vous fait un câlin après son repas (alors qu'il n'a plus rien à obtenir de vous) ;
  • Il vole vos vêtements déjà portés (= votre odeur est la chose la plus rassurante du monde) ; 
  • Il vous apporte son jouet préféré (= il veut partager son trésor avec vous) ;
  • Il vous suit partout (votre compagnie est la chose la plus agréable du monde pour lui) ;
  • Il protège vos biens (= il protège sa famille) ;
  • Il fait attention à vous (il adapte son attitude à votre état de santé par ex.) ;
  • Il dort près de vous ( = vous saurez le protéger pendant son sommeil, (moi qui pensait que c'était l'inverse 😝)) ;

 

Donc, résumons :

  1. Nous sommes les référents de nos chiens, terme le plus adapté à une interaction bienveillante et respectueuse entre deux êtres vivants.
  2. Si vous pensez que votre chien ne vous aime pas, c'est soit qu'il a vécu un fort traumatisme (il aura besoin de temps pour refaire confiance à un humain), soit que vous n'êtres pas digne de sa confiance....et que vous devrez revoir le b.a.-ba du bon référent 😉

 

 

Nos lecteurs ont aussi aimé :

Comment faire le deuil de son animal de compagnie 1/4

Comment faire le deuil de son animal de compagnie 2/4

Comment faire le deuil de son animal de compagnie 3/4

Comment faire le deuil de son animal de compagnie 4/4


 

Paroles de propriétaire de Mon Bibou - 44 -  NANTES : " Grâce à mon Bibou, j'ai pu faire garder mon jeune chat à une personne de confiance pendant les vacances de Noël. Cela m'a permis d'économiser 10 jours de cat-sitting, ce qui n'était pas négligeable, et de rencontrer une personne très sympa, amoureuse des chats, qui a profité de la compagnie de notre chat Sushi autant que Sushi de la sienne. J'ai reçu des photos régulières et des petites nouvelles ce qui m'a fait profiter de Noël en toute sérénité. Un grand merci au service de Mon Bibou ! "