fbpx

Le pet sitting

Qu'est-ce que c'est ?

Le Pet Sitting est l’anglicisme de la garde des animaux de compagnie pendant l’absence de leur propriétaire.

Contrairement au réseau social Bibou où la garde est volontaire et gratuite, le pet sitting (peut aussi s’écrire pet-sitting) est une activité rémunérée et déclarée, avec l’obligation pour le pet sitter d’obéir à une réglementation.

Le pet sitter peut être sollicité pour effectuer des promenades avec l’animal, se rendre chez son propriétaire pour s’assurer que tout se passe bien et lui tenir compagnie, ou encore garder les animaux à son propre domicile.

Le pet-sitter peut se spécialiser dans la garde de chien, le dog-sitter (c’est alors souvent pour la promenade de chien(s)) ou s’occuper uniquement de chats (le cat-sitter).

Aujourd’hui, la plupart des offres et demandes pour le pet sitting se font par l’intermédiaire de sites Internet spécialisés, sur lesquels pet sitters et propriétaires d’animaux sont mis en contact (via une inscription payante également pour le propriétaire)

Reflet d'un dog sitter et chien en promenade

Quelles sont les obligations légales pour être rémunéré ?

L’activité de pet-sitting est réglementée et le pet-sitter doit de conformer à certaines règles légales. En tant qu’activité à titre commercial (activité rémunérée), il est obligatoire de posséder un CCAD : certificat de capacité attestant de ses connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l’entretien des animaux de compagnie. (Articles L 214-6, et R 214-25 du code rural et de la pêche maritime et arrêté du 25 mars 2002 (annexe I).)

Par ailleurs, la loi n°2003-628 du 8 juillet 2003 (chapitre II art. 4) stipule entre autre que toute personne qui accepte de s’occuper d’animaux doit être responsable de sa santé et de son bien-être. Il faut donc être conscient des responsabilités que la garde d’animaux engendre et avoir toutes les connaissances nécessaires pour l’assumer. Il est également conseillé d’être un passionné des animaux de compagnie.

Et les pet sitters de chez Bibou ?

Les accueillants inscrits sur Bibou ne sont pas rétribués, que ce soit pour l’hébergement à domicile, la garde chez le propriétaire ou la simple promenade du chien.

Ils sont volontaires et leurs motivations sont la solidarité et l’amour des animaux de compagnie (et de leur bien-être !). Ils se sont engagés dans un processus de bienveillance, sérénité et prévoyance comme il est spécifié dans notre Respectus animalis et humanis.

Les gardiens sont également adhérents aux valeurs que nous transmettons depuis la création du réseau : gratuité, proximité, solidarité et lien social.

Chat roux au chez le cat-sitter
En effet, mon-bibou.fr souhaite lutter contre l’isolement social de certaines personnes, grâce à l’animal.
Notre objectif est aussi de permettre la baisse des abandons des animaux grâce à la création d’un réseau très dense de solutions de gardes et l’accès gratuit à des familles d’accueil ponctuel pour tous !

Si vous partagez les mêmes valeurs, inscrivez-vous !

Comment rassurer le propriétaire qui découvre Bibou ?

Soyons honnêtes, certains opposent des objections à notre concept gratuit et solidaire :

  • Certains propriétaires, encore peu familiers des réseaux d’entraide bienveillants ont encore un peu de craintes à confier leur animal « à un inconnu »,
    comme on peut le lire parfois sur les réseaux sociaux. A vrai dire, en y réfléchissant bien, nous confions tous les jours notre vie, celle de nos enfants ou celle de nos animaux à des inconnus ! L’unique pré-requis est simplement la confiance entre deux individus (nous faisons confiance au chauffeur de tramway ou à notre boulanger).
  • Autre préjugé que nous entendons « si c’est gratuit, c’est que c’est de mauvaise qualité ! »
    Des décennies de campagnes publicitaires des grandes marques nous ont imprimés ces quelques mots dans l’esprit. Notre réponse est la suivante : « bien au contraire, une personne s’engageant à prendre gratuitement en garde un bibou le fait pour toutes sortes de raisons mais ABSOLUMENT pas pour l’argent, ce qui est plutôt une bonne nouvelle » Nous pensons que toutes les solutions de garde sont excellentes, à partir du moment où le bien-être animal est au centre des préoccupations de chacun.
  • Enfin, on entend « oui, mais il n’y a pas d’assurance, qu’est-ce que je fais s’il arrive quelque chose à mon animal ? »
    Concernant les dommages créés par l’animal, la réponse à cette question est dans les CGU. Pour ce qui est de la blessure accidentelle de l’animal, avant tout, nous ne voulons pas que nos utilisateurs paient une assurance santé en doublon (comme cela peut se voir ailleurs). Aussi, nous vous proposons de souscrire à une assurance santé facultative, avec notre partenaire en assurance santé chiens-chats.